Les sensations lors d'une séance de neurofeedback NeurOptimal

Publié le par neurofeedback-europe.over-blog.com

grey_e_pgi-1-.jpg

 

" Ecstasy "  d'Alex Gray

 

 

 

 

 

 

Il est intéressant de décrire les nombreux ressentis  que les clients ont pu constater lors d'une séance de neurofeedback.

Mise à part les effets de détente que le système provoque dès les premières minutes, certaines personnes voient des couleurs ( violet, indigo et rouge). Dans quelques cas, j'entends parler de "visions" tel que des formes géométriques, des représentations de soi-même  ou des paysages. Ces rêves éveillés étonnent beaucoup les gens, surtout si ces derniers n'ont pas l'habitude de visualiser  des scénarios en temps ordinaire.

    J'ai moi-même bénéficié d'une séance il y a deux jours (d'habitude je la pratique moi-même mais  cela m'empêche de me détendre). Je ne visualise pas facilement ( cela me demande un grand effort ), et je ne "voyage" pas mentalement.  Au bout de quelques minutes je commençais à regretter de ne pas pouvoir laisser mon imagination se "promener". Peu de temps après, je tombe dans un sommeil léger ( je n'étais pourtant pas fatiguée). Mon mental m'emmène dans un lieu étonnant. Il y avait des gens en tunique qui me saluaient, ensuite je me suis retrouvée dans une ferme. Ce lieu ne m'était pas étranger. Et le voyage continuait dans une forêt, ensuite près d'un lac  dans un paysage alpin. J'étais réveillée car je décrivais mon rêve à la praticienne au moment même que je le vivais.

    Quatre minutes avant la fin de la séance, je sentais que le "travail" était terminé. Ma fatigue et mes tensions dans ma tête avaient disparus. Je me sentais complètement régénérée.

    A part ce témoignage troublant, les personnes ressentent souvent des picotements, parfois un léger courant qui se promène dans le corps. Une dame qui souffrait d'une sinusite expliquait  qu'elle ressentait comme des bulles au niveau des sinus. Une autre dame souffrant d'un traumatisme au bras, avait très mal pendant la séance. Un jeune homme joueur de football disait que " ça travaillait" au niveau des genoux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article