La neuroplasticité

Publié le par neurofeedback.over-blog.com

 

 

 

 

Notre cerveau est « neuroplastique » c'est-à-dire qu’il a la capacité de se remodeler à chaque instant, par nos pensées,  nos actions et nos émotions. En effet, la moindre émotion, pensée ou action met en connexion des milliards de synapses qui sont reliées entre elles par des axones (longs filaments gainés de myéline).

 En se reliant, les circuits neuronaux entraînent divers changement chimiques dans le cerveau. Si l’on répète une action ou un geste, les connexions se renforcent. A l’opposé, si l’action se fait qu’une fois, le réseau neuronal se délie et se rend disponible pour d’autres pensées ou actions.

Un laboratoire britannique a démontré que si un nouvel apprentissage était mémorisé par des souris, celles-ci amélioraient leur capacité de mémoire, mais fabriquaient également de la matière grise.²

Cette plasticité du cerveau peut parfois créer des situation extraordinaires. Un interne en radiologie du College de médecine de Baylor aux Etats-Unis, apprenant à se servir d’un scanneur, décide de passer par curiosité une scannographie. A son plus grand étonnement, celui-ci s’aperçoit qu’il lui manquait la moitié du cerveau. A la place, il y avait de l’eau. Cet interne menait néanmoins une vie tout à fait normale.

Cette histoire démontre la puissance de la plasticité du cerveau. Le cerveau a  distribué toutes ces fonctions cérébrales  à la partie existante de celui-ci.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article